37

www.endurotribe.com

Coupe de France Enduro 2017 : Servant et Charles remportent la finale des Orres

37
...

La dernière manche des Enduro Series – Coupe de France Part 8.3 2017 – s’est déroulée le week-end dernier sur les pentes arides et cassantes des Orres. Compte rendu, photos et vidéo officielle pour tout savoir de cette finale, et de son impact sur les classements généraux de la saison 2017 !

Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos et Compte-Rendu : Tribe Event

Finale des Enduro Series – Coupe de France Part 8.3

Une saison touche à sa fin, une page se tourne avec la finale des Orres. Et avec quel style ! 100% des courses de cette saison ont été baignées de soleil, de bonne humeur et de performances plus exceptionnelles les unes que les autres.

Nous avons ainsi assisté à l’émancipation des VTT AE qui ont fortement gagné en notoriété. La venue régulière de tops pilotes EWS pour courir aux côtés des pilotes nationaux et parfois même se faire vraiment challenger par ces derniers permet de mesurer le haut niveau de la série. Un niveau sur les Coupes de France qui ne cesse de monter.

Cette dernière manche de la Coupe de France Enduro Series by Parts 8.3 n’a pas dérogé à la règle et a d’ailleurs encore une fois fait le plein avec 380 participants, dont 70 juniors ! Bravo à tous les finishers et une pensée pour ceux qui ont subi de lourds dégâts techniques et quelques pépins physiques car la course était loin d’être facile.

De longues spéciales techniques et cassantes  entre tracés dans les alpages glissants et sous bois frais ont départagé les pilotes de toutes les catégories et le suspense nous a tenus en haleine jusqu’à la fin. 1 seconde d’écart entre les 3 riders masculins ELITE après la première journée de course laissait la tension s’installer pleinement.

Et au final Camille Servant est venu s’imposer avec style dans la bataille pour la première place scratch du week-end qu’il livrait contre Dim Tordo et Nico Queré. C’est en effet le pilote aubagnais qui remporte la manche à l’issue de la deuxième journée de course avec une bonne avance de plus de 15 secondes.

Nico Queré qui s’est bravement battu malgré un gros « poc » sur sa jante carbone rafistolée par son mécano, termine à la deuxième place et remporte ainsi le général qu’il convoitait depuis tant d’années.

Chez les dames, nous avons assisté à la montée en puissance d’Estelle Charles qui n’a cessé de progresser tout au long de la saison. La leader des -21 en EWS vient signer une deuxième victoire en Coupe de France mais c’est Julie Duvert, régulière et constante sur les premières manches qui s’impose au général et cela pour la deuxième fois !

Les juniors ont bien sûr été rapides, très rapides. Simone Martinelli, le jeune pilote italien est venu secouer les frenchies chez eux avec une sacrée leçon de pilotage. En effet, il gagne avec plus d’une minute d’avance sur le deuxième Alexis Saint-Dizier et le troisième Albin Cambos.

Albin a voulu tout donner lors de la journée du samedi et a malheureusement subi quelques dommages physiques. Sa cheville l’empêche de rouler à pleine puissance le dimanche. Il sauve les meubles, atteint la 3ème place et remporte le général de cette saison très disputée chez les juniors.

Les masters 1 ont eux aussi ménagé le suspense pour les spectateurs car Denis Bonnet, malgré ses belles performances des deux dernières courses, avait loupé la manche de Raon ce qui l’empêchait d’avoir une avance confortable pour être tranquille sur cette course.

Des chutes et quelques petites erreurs de pilotage ont fait quelque peu vaciller sa confiance mais pas son talent. Il finit la manche des Orres avec presque 1 minute d’avance sur son adversaire principal Stéphane Valverde et remporte ainsi le général.

Gilles Doze nous a confié son secret. Il préparait les Enduro Series depuis l’année dernière avec une mise en forme intense et calculée. Le master 2 (rappelons-le un pilote de 50 ans voire plus) a démontré une parfaite aisance sur les pistes très cassantes des Orres, une maîtrise totale de son vélo et le tout dans une très bonne humeur.

Il affirme même vouloir se frotter aux Master 1 dont il chassait le chrono. Magnifique état d’esprit conquérant et plein d’humour, et c’est donc en toute sérénité qu’il remporte la manche et le général de cette année.

Merci à tous les participants, aux organisateurs, stations, bénévoles et partenaires, vous avez fait de cette saison d’Enduro Series une Coupe de France remarquable qui donnerait envie de tout recommencer, tout de suite.

Article lu 15 fois. Merci !