0

www.endurotribe.com

Verdict – YT Capra CF 27 vs 29, big boys et méchants garçons…

0
...

Compte tenu de l’offre Enduro actuelle et de nos dernières publications, c’est peut-être LA question du moment… Et même si l’on a déjà apporté de nombreux éléments de réponse, une nouvelle expérience s’impose : en Enduro, 27,5 ou 29 pouces ?!

C’est tout bonnement une des questions qui ressort le plus en commentaires de la présentation des nouveaux YT Capra 27 et 29 pouces. Quelles différences ? Lequel choisir ? Que valent-ils ? Il nous démangeait de saisir l’opportunité pour les passer à l’essai…

Et bonne nouvelle, la gamme YT propose au même prix, les deux formats, dans des montages strictement identiques et donc, comparables. Au point de les confondre ?! Réponse aux guidons des YT Capra CF 27 & 29, entrée de gamme des modèles à cadre carbone…

Temps de lecture estimé : 11 minutes

Au sommaire de cet article :

  • Destiné à l’usage Enduro
  • Roues en 27,5 ou 29 pouces 
  • 160mm (29″)/170mm (27″), RS Lyric & Super Deluxe
  • Triangle avant & arrière carbone
  • Reach de 465/460mm en taille L, offset normal
  • Roues E-Thirteen TRS+, 30mm
  • Pneus E-Thirteen TRS+, 2.35 pouces
  • Sram Code RS, 200mm av/ar
  • 3 modèles dans chaque format, 3699€ à 5199€
  • 14,18kg (29″) /13,960kg (27″), en taille L
  • Dispo immédiate 
  • Fiche du vélo sur www.yt-industries.com

Premières impressions

Reçus juste avant mon départ pour une énième Megavalanche, les YT Capra 27 & 29 sont, et moi avec, directement dans le bain. Une première semaine intense mais aux premières impressions qui ne feront que se confirmer par la suite…

Big Boys ?!

Les deux chèvres partagent un tempérament commun ! À l’oeil déjà, les YT Capra CF 27 & 29 semblent longs, bas et racés, donnant l’impression de bondir vers l’avant. Et ça fait plus que se confirmer à l’usage : posés, consistants, assis sur la roue arrière pour tourner, faciles à cabrer..!

D’ailleurs, jusqu’à la fin de cet essai, il faudra plusieurs fois me déporter sur l’avant, façon motocross, pour charger la roue et lui permettre de jouer son rôle directif dans les longues courbes à plat. C’est dire l’esprit de l’engin. Big Boy !

Progressif ?!

À l’arrière, la suspension me semble progresser par rapport à ce que j’ai connu ou entendu à propos des Jeffsy et anciens Capra. La progressivité est toujours le maître mot, mais elle n’entrave pas plus le débattement. Et mieux, le coup de pédale est bon malgré les 160 à 170mm de débattement annoncés…

Rigide ou inerte ?!

Côté cadre, l’impression est intéressante à plus d’un titre. Déjà parce que même dans les pires moments de détresse – il y en a toujours quelques-uns sur une semaine de Megavalanche – les YT Capra CF 27 & 29 me semblent offrir la rigidité qu’il faut pour pouvoir compter sur ses appuis. Rien ne bronche ! Barre à mine ?!

Pas tant, puisqu’au roulage, les vibrations ne sont pas légions. Je dirais même que ça filtre de bonne manière. Reste à mettre un mot sur mes impressions sur ce point. J’oserais dire inerte, dans le sens où les YT Capra CF 27 & 29 me semblent imperturbables. On peut leur taper dedans, ils ne bronchent définitivement pas…

Specs & Co…

De bonnes premières impressions que les spécifications de ce modèle accessible renforcent : bien senties, travaillées, dans la tendance… Rien à jeter ou presque !

Pour ce niveau de gamme Capra CF, YT retient un set de suspension RockShox Lyric RCT3 & SuperDeluxe RC3 qui tient le bon rang qu'on lui connait et surtout, fonctionne proprement sur cette cinématique.
Pour ce niveau de gamme Capra CF, YT retient un set de suspension RockShox Lyric RCT3 & SuperDeluxe RC3 qui tient le bon rang qu’on lui connait et surtout, fonctionne proprement sur cette cinématique.
Gros débattement et/ou grandes roues ont changé les normes en matière de freinage ces derniers temps : Sram Code et disques en 200mm = bons choix, quel que soit le format des roues.
Gros débattement et/ou grandes roues ont changé les normes en matière de freinage ces derniers temps : Sram Code et disques en 200mm = bons choix, quel que soit le format des roues.
Cintre de 800mm à recouper au besoin, aluminium au diamètre de 35mm qui offre un appui consistant sans vibrer dans les mains, potence courte de 40mm dans les deux cas : le poste de pilotage Race Face Turbine des YT Capra CF 27 & 29 respire le bon sens.
Cintre de 800mm à recouper au besoin, aluminium au diamètre de 35mm qui offre un appui consistant sans vibrer dans les mains, potence courte de 40mm dans les deux cas : le poste de pilotage Race Face Turbine des YT Capra CF 27 & 29 respire le bon sens.
L'aluminium Race Face Turbine au rendez-vous aussi au niveau du pédalier, accompagné d'une autre marque au catalogue pertinent ces derniers temps : guide chaîne E-Thirteen TRS+.
L’aluminium Race Face Turbine au rendez-vous aussi au niveau du pédalier, accompagné d’une autre marque au catalogue pertinent ces derniers temps : guide chaîne E-Thirteen TRS+.
D'ailleurs, c'est le choix de la cassette E-Thirteen TRS+ 9 à 46 dents qui marque de gros points ! Belle plage et montage mono-plateau avec transmission Shimano XT : tout ce qu'il y a de plus fiable et accessible. Bon combo ! Ça claque un peu à l'attaque, quand on passe les rapports en force, mais si l'on fait l'effort de bien traiter le matériel, c'est à propos !
D’ailleurs, c’est le choix de la cassette E-Thirteen TRS+ 9 à 46 dents qui marque de gros points ! Belle plage et montage mono-plateau avec transmission Shimano XT : tout ce qu’il y a de plus fiable et accessible. Bon combo ! Ça claque un peu à l’attaque, quand on passe les rapports en force, mais si l’on fait l’effort de bien traiter le matériel, c’est à propos !
E-Thirteen toujours côté roues et pneus. Un choix intéressant puisque globalement, la rigidité/précision et le dynamisme de ces roues répondent aux attentes, notamment sur le 29 où elles tiennent la route. Dans les deux formats, attention seulement à la solidité relative du cerceau : aucun problème lors de la Mega avec un CuchCore, mais une seule session en station sans protection aura eu raison du cerclage.
E-Thirteen toujours côté roues et pneus. Un choix intéressant puisque globalement, la rigidité/précision et le dynamisme de ces roues répondent aux attentes, notamment sur le 29 où elles tiennent la route. Dans les deux formats, attention seulement à la solidité relative du cerceau : aucun problème lors de la Mega avec un CuchCore, mais une seule session en station sans protection aura eu raison du cerclage.
Au rayon des petites imperfections : la tige de selle E-Thirteen TRS+ : un peu fine et flex mais aussi dotée de crans un peu brutaux, pas de positionnement à l'infini...
Au rayon des petites imperfections : la tige de selle E-Thirteen TRS+ : un peu fine et flex mais aussi dotée de crans un peu brutaux, pas de positionnement à l’infini…
Et enfin autre détail que les anciens possesseurs de YT scrutent : la peinture, bien finie sur les deux modèles, mais à soigner. Elle peut s'écailler rapidement sur toutes les zones de projection sans protection.
Et enfin autre détail que les anciens possesseurs de YT scrutent : la peinture, bien finie sur les deux modèles, mais à soigner. Elle peut s’écailler rapidement sur toutes les zones de projection sans protection.

À quoi c’est dû ?!

D’où proviennent ces premières impressions à l’usage ? Quels choix de conception peuvent étayer ces impressions ?! L’analyse des valeurs et courbes dénichées à propos des YT Capra CF 27 & 29 met en évidence que globalement, les tendances et choix sont proches, mais que dans les détails, quelques différences peuvent logiquement exister pour s’adapter aux différents formats de roues…

Les points communs...

Côté géométrie tout d’abord, une lecture des chiffres des deux YT Capra CF 27 & 29 révèle des choix communs et tendancieux : Stack (hauteur boitier/cintre) dans la moyenne voir au dessus, des bases courtes pour leur formats respectifs, des boitiers raisonnablement bas, des angles de direction couchés et des empattements plutôt généreux.

Côté cinématique ensuite, où certains choix traduisent le caractère propre à la marque. Un anti-squat élevé qui chute en cours de débattement, offrant tantôt un bon coup de pédale, tantôt un vélo qui pardonne plus une fois dans le débattement. Un anti-rise (comportement de la suspension au freinage) très bas qui tasse le vélo dans ces circonstances. Un point de pivot virtuel qui se rapproche du boitier au fur et à mesure de la course… Et comme toujours chez YT, une suspension très progressive avec un ratio qui part à 3 pour finir proche de 2 à peine.

Les différences...

Côté géométrie, on note que la volonté de composer des bases courtes pousse la marque à faire au plus court selon ce que la taille des roues permet en matière d’encombrement. Logique similaire sur les Reach, dépendant de la hauteur de douille nécessaire à la rigidité du cadre et de la hauteur de fourche proposées sur le marché.

C’est surtout côté suspension que les différences s’expliquent. Comme chez Mondraker, l’anti-squat est légèrement plus élevé sur le YT Capra CF 29. Et comme sur l’écrasante majorité des concurrents, les débattements retenus pour chaque format diffèrent : plus de course sur le YT Capra CF 27 dont les roues ont naturellement plus tendance à taper les obstacles…

Des choix globaux qui étayent une identité de marque voulue et maîtrisée, et des adaptations minimes mais logiques : juste ce qu’il fallait pour finir d’asseoir la pertinence de ce match 27,5 vs 29 pouces !

Comment ça se règle ?

En progressant dans l’essai, je constate que d’origine, les RockShox SuperDeluxe disposent chacun de deux spacers. Les enlever offre juste ce qu’il faut de marge supplémentaire pour rouler en montagne sur terrain défoncé, et/ou compenser la moindre déformation d’un pneu arrière affublé d’un dispositif anti-pincement. Validé à l’épreuve de la Megavalanche ! À contrario, les conserver optimise le dynamisme pour un usage Enduro à la pédale, et/ou lorsqu’il faut tricoter entre les arbres. Validé de retour à la maison !

Mis à part ça, les YT Capra CF 27 et 29 font partie des rares montures à faire fonctionner le RockShox SuperDeluxe convenablement : comme sur le Devinci Spartan, et au contraire des expériences passées sur les Transition Patrol, Norco Range ou Rose Pikes Peak. L’anti-squat de début de course n’entrave pas la bonne sensibilité et la transition vers la seconde moitié de course se fait le plus simplement du monde. En résultent des réglages faciles, dans la bonne tendance du moment.

Comment ça se pilote ?

Bon alors ?! Où se situe la vraie différence à l’usage ?! Après une semaine de Megavalanche, et un essai poursuivi tout au long de l’été dans diverses situations, il me semble que c’est avant tout une question de tempérament.

Sur le YT Capra 29

Le YT Capra CF 29 est un dieu pour conserver la vitesse en ligne droite. Entre deux obstacles – virage, saut, pente – il garde tout seul l’allure et le cap. Tout se joue dans l’anticipation au freinage suivant, qu’il faut débuter moins fort, mais plus tôt… Il offre ensuite la stabilité, la place et le grip pour engager plus que jamais : sauter haut, pousser loin dans la pente, ou fort en courbe.

Cet engagement génère de la vitesse, et fait ressortir le vélo lancé comme jamais… Et rebelotte ! Sur cette ligne, le vélo n’a que faire de ce qui se passe. Il coupe les arbres et les cailloux s’il le faut. L’enjeu consiste simplement à placer le vélo sur la bonne ligne en sortie d’obstacle. On peut alors se relâcher, le laisser filer, jusqu’au prochain point d’engagement.

Quelque part, la technique est vraiment proche de ce que l’on peut observer en Descente, que ce soit à ski ou VTT, entre engagement et relâchement. Des changements de rythmes poussés à leurs paroxysmes qui procurent des sensations grisantes et gratifiantes une fois qu’elles sont maîtrisées.

Sur le YT Capra CF 27

Le YT Capra CF 27 est un maître pour générer la vitesse ! Un mouvement de terrain, un virage dans lequel pousser, la moindre occasion est bonne pour créer une accélération. On peut freiner tard, corriger jusqu’au dernier moment, il pardonne presque.

En ligne droite, le vélo peut aller vite. Il faut simplement savoir le tenir, être gainer, s’imposer pour ne pas se laisser surprendre ou se retrouver en sursis. Une fois atteinte la vitesse de croisière, le débattement aide à la conserver. Il y a ce qui faut pour encaisser et s’affranchir des menus obstacles, comme sur le 29 pouces.

On pinaille simplement un peu plus sur les détentes ou les SAG pour conserver une bonne assiette, l’équilibre du vélo en dépend. Et une fois à grande vitesse, le bougre est tout de même mieux lorsque l’on reste actif à son guidon, pas quand on le laisse filer.

Pour qui ? Pour quoi faire ?!

Dans l’esprit, je comprends et je suis plutôt d’accord avec le positionnement que la marque propose pour ses deux YT Capra CF 27 & 29. C’est plus facile et pratique à expliquer…

Mais à mon sens, ça peut aussi prêter à confusion. Après un été à passer de l’un à l’autre : les deux YT Capra 27 & 29 pouces pédalent autant, passent partout, peuvent aller à la même vitesse et encaisser les mêmes folies. Ils usent simplement de méthodes différentes pour y parvenir. Le débattement et le dynamisme de l’un, l’élan et le côté imperturbable de l’autre.

Pour moi, dans les deux cas, des vélos à emmener en montagne, dans la pente, sur terrain défoncé, et pour des pilotes qui aiment l’action, l’engagement, la vitesse… Bref, qui en veulent et qui n’ont pas peur de lâcher les freins, tant les YT Capra CF 27 & 29 y poussent et s’y prêtent. À l’image d’une Megavalanche, recos/qualifications et course, où ils sont dans leur élément !

Vis-à-vis de la concurrence ?

Deux modèles oblige, difficile de citer pléthore de concurrents sans tomber dans une litanie sans fin. Mais je livre tout de même une certaine impression pour chacun.

Parmi la tendance aux grandes roues, le YT Capra CF 29 est clairement dans la bonne tendance des 29 pouces modernes capables de tourner, pédaler, sauter… Son tempérament un poil big boy par rapport à d’autres le rendent simplement légèrement moins polyvalent que d’autres, tant il incite à aller vite quand on n’y est pas. C’est bien là, la différence fondamentale avec le Mondraker Foxy 29…

Chez les petites roues, le YT Capra CF 27 est clairement de cette génération de gros Enduro au débattement généreux. Et idem, ce tempérament big boy posé sur la roue arrière me fait penser qu’il peut se montrer légèrement moins polyvalent, à la pédale, qu’un Canyon Torque ou un Santa Cruz Nomad 4. Dans tous les cas, des vélos en 27,5 pouces qui n’hésitent pas à sortir les muscles pour concurrencer leurs homologues en 29 pouces !

Lequel choisir ?!

27,5 vs 29 pouces, le match semble donc plus serré que jamais ! Mais la réponse que l’on peut apporter n’a jamais été aussi claire également : l’un n’enterre pas l’autre. On le voit ici : 75% du tempérament des YT Capra CF 27 & 29 proviennent de choix de géométrie, de cinématique, de raideur de cadre, et montage… à vue d’oeil, je dirais que le format des roues joue pour les 25% restants.

Ces 25% qui doivent simplement s’accorder avec le tempérament de chacun, pour que le tableau soit complet et le plaisir, total. Pour ma part, mais c’est très personnel : j’ai préféré le 29 pouces… Parce que le plus naturellement du monde, j’adore laisser filer le vélo dès que le chemin le permet, et m’engager plus que de raison quand les choses se compliquent.

J’ai donc, à chaque fois, fini par adopter le YT Capra 29… Mais je conçois totalement que d’autres, qui ont la caisse, l’énergie, le talent ou tout simplement le style pour manoeuvrer sans cesse le YT Capra CF 27 ne l’échangeraient pour rien au monde. Et puis, c’est bien ce qui se passe au sommet de la hiérarchie mondiale de l’Enduro moderne.

En conclusion…

Dans tous les cas, il est l’heure de conclure… Et les YT Capra CF 27 et 29 marquent de gros points au moment de répondre à la question habituelle : pourquoi voudrais-je les garder ?!

“Les deux Big Boys, YT Capra CF 27 & 29 peuvent faire mal ! Dans la tendance du moment quel que soit le format de roues… Un comportement commun à l’image de la comm’ qui les entoure – cf. le colosse à tête de chèvre – Du caractère bien trempé et maîtrisé… une efficacité très intéressante, d’autant plus lorsque l’on se penche sur les tarifs auxquels ils sont proposés… Boom ! Ils rejoignent la short-list des vélos que je recommande actuellement !”

Positionnement & usage

En synthèse, le tableau de positionnement et d’usages permet, en un seul coup d’oeil, de saisir les capacités du vélo. (rafraîchir la page si le tableau ne s’affiche pas)

Comparées à celles des autres vélos à l’essai permettra de répondre à l’éternelle question > par rapport aux autres, qu’en penses-tu..? Rendez-vous sur la page du Comparateur d’essais VTT Endurotribe pour en savoir plus >  http://www.endurotribe.com/comparateur-essais-vtt-2016/